U – SULNIAC 7/03/2010

Par un froid sibérien et un soleil totalement breton, nous nous sommes retrouvés quinze pour parcourir quinze kilomètres dans cette aimable campagne.

Pas de problème pour rejoindre le point de départ et entreprendre notre périple.

Au kilomètre deux, les choses se gâtent, le reporter tâte ses poches… mais non, pas d’appareil photo. Il est au chaud dans la voiture. C’est bien la peine d »accepter quelques responsabilités, donc sus à l’intérimaire…….

Kilomètre quatre, on tourne en rond sous la conduite de notre cheftaine qui avec trois assistantes avait reconnu le parcours quinze jours plus tôt. Je me pose alors une question: pourquoi le seul homme qui les avait suivies pour la reconnaissance est absent aujourd’hui? Je frémis. Le téléphone sonne, c’est l’intérimaire, pleurant: « je suis perdu »…. Gros chagrin! Et dire qu’il était le seul à avoir suivi le bon chemin!

Le ciel est toujours d’un bleu exceptionnel et le vent aussi froid. Nous traversons de jolis sous bois bien abrités et agréables lorsque le soleil nous réchauffe.

                                                                   dscf0725.jpg

Six kilomètres trois cents. Un coin abrité, c’est l’heure de la pause méridienne. Bien installés nous finissons avec des gâteaux (les traditions reprennent): noix de coco et bonbons de chocolat ( une plaque et demie de chocolat à la pralinoise -emballage orange- 125 grammes de crêpes dentelle bien émiettées, 30 grammes de noisettes pilées, 30 grammes d’amandes dans le même état. Faire chauffer en mélangeant et rouler en boule. Bien lécher la casserole. Faire refroidir au réfrigérateur). Pour consommer, « envoyer » à la rando…..

Reprise du parcours toujours aussi agréable, passage près de la « piscine » qui n’a inspiré que l’intérimaire.

                                        dscf0727.jpg

Kilomètres 12, nous prenons à gauche et arrivons prés du moulin qui, horreur, se trouve à notre droite alors qu’il devrait être à notre gôôche!! Et même en tournant la carte, il ne veut rien savoir, il est toujours à droite. Conclusion, demi tour avec l’aide de la girouette et du vent.

                                        735.jpg                              dscf0733.jpg

A partir de là, plus rien ne nous arrête car nous savons qu’à l’arrivée, les »financiers » nous attendent (four 230° pendant dix minutes, puis réduire et laisser cuire un certain temps).

Arrivée à 17 heures après 17 kilomètres et 650 mètre, il faut suivre les conseils des gymnases et s’arranger le muscle.

                                                                         736.jpg

Après l’effort……… les financiers étaient parfaits et le soleil toujours présent.

Seule ombre au tableau: la date de la prochaine randonnée 4 ou 11 avril. Tout le monde sera-t-il de retour?

Après deux votes et sans majorité claire, la cheftaine a dit: je déciderai NA!

A bientôt.

Une réponse à “U – SULNIAC 7/03/2010”

  1. luis dit :

    Tu aurais pu écrire : « que serai-je sans toi qui vint avec ton appareil photo et avec une mémoire en état de marche ».
    Quant aux bonbons au chocolat, nous n’en avons goûtés aucun ; les boulistes sont peu partageurs et particulièrement voraces !!
    Je te ferai remarquer que je n’étais pas perdu, c’est vous qui l’étiez puisque je me trouvais sur le bon chemin.
    Que seriez-vous devenus si je n’avais pas été là pour vous remettre dans le droit chemin ?

Laisser un commentaire

Famille-Amis-Echanges-Loisi... |
création tecktonik de teck-... |
Club 3 & 4 Roues de l'O... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | carpe passion vincent et ge...
| la 9 Ambérieux en Dombes
| la pate à sel de loli